Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La fiche sur la tortue : Apalone spinifera ss

La fiche sur la tortue : Apalone spinifera ss

Description de l’espèce

La tortue épineuse (Apalone spinifera) appartient à la catégorie des « tortues molles » c’est-à-dire dont la carapace ne comporte pas d’écailles. Cette particularité la rend plus vulnérable face aux prédateurs mais lui assure un camouflage beaucoup plus efficace ; de plus la carapace molle et aplatie permet à la tortue de se déplacer très rapidement (principe d’aérodynamisme) et de s’enfouir dans les fonds vaseux ou sablonneux.

Les bords de sa carapace sont flexibles avec de petites épines, chez la sous-espèce orientale les épines sont vers l’avant de la carapace. Quelques sous-espèces ont les épines sur la partie postérieure de la carapace (Apalone spinifera pallida) tandis que certaines les ont sur la plupart des parties de la carapace (Behler et roi 1998). Son nez est long et en forme de cône comme une petite trompe.

A l’exception d’Apalone spinifera aspera, les sous espèces d’Apalone spinifera se distinguent par deux raies distinctes de couleur jaune, encadrées de traits noirs de chaque côté de la tête.

Apalone spiniferaTortue molle

Le plastron est blanchâtre ou jaune avec des os évidents dessous. Elles ont des griffes et leurs pieds sont palmés comme la quasi-totalité des tortues aquatiques. La carapace d’Apalone spinifera est de couleur olive ou marron avec généralement la présence de points noirs. Une fine bande noire délimite la dossière.

Les sous espèces Apalone spinifera guadalupe, Apalone spinifera pallida et Apalone spinifera emoryi ont des taches blanchâtres sur la moitié postérieure ou la totalité de la carapace. Ces caractéristiques peuvent se mélanger ensemble au niveau des zones où l’on rencontre des populations hybrides qui se produisent.

Apalone spiniferaChez Apalone spinifera, le dimorphisme sexuel est présent chez les tortues adultes de façon flagrante avec une queue bien plus longue pour les mâles. De plus les mâles sont plus petits que les femelles. Les tailles des spécimens recensés varient entre 12.7 et 24 cm pour les mâles alors que pour les femelles les tailles varient entre 24 et 48 cm pour les tortues adultes.




Aire de répartition de cette tortue molle

Les sous espèces d’Apalone spinifera occupent une bonne partie des Etats-Unis excepté à l’ouest et on la retrouve aussi au sud du Canada.

Apalone spinifera hartwegi occupe le territoire qui s’étend du Minnesota en Arkansas à l’ouest au Wyoming du sud-est, le Colorado oriental, et au Nouveau-Mexique nord-est, avec une grande population dans le drainage de fleuve du Missouri au Montana.

Apalone spinifera aspera peut être trouvée de Caroline nordique vers l’Alabama et du sud au bout nordique de la Floride.

Apalone spinifera guadalupensis peut être trouvée du Texas central du sud au système de fleuve du Colorado.

Apalone spinifera pallida peut être trouvée en Louisiane occidentale vers l’Oklahoma méridional, et la plupart des parties nordiques et orientales du Texas.

Apalone spinifera emoryi occupe Rio Grande aux drainages et au sud du fleuve de Pecos à Rio Purificacion, Tamaulipas et également du sud-ouest Nouveau-Mexique et Utah Occidental du sud au Golfe de la Californie avec une population d’isolement en Arizona central oriental (Conant et Collins 1998).

ApaloneEn vert très clair : A.S hartwegy

En vert : A.S guadalupensis

En vert foncé : A.S aspera

En gris clair : A.S pallida

En gros foncé : A.S emoryi

Apalone spinifera est une tortue qui se balade rarement hors de l’eau. Elle vit dans divers types d’écosystèmes d’eau douce tels que des fleuves, des lacs, des marais ou encore de petites mares. Elle préfère les habitats dégagés avec un peu de végétation et un fond sablonneux.

Reproduction d’Apalone spinifera

Apalone spinifera peut reproduire à partir de 8 à 10 ans suivant les conditions de croissance et la longévité est estimée à une cinquantaine d’années.

Les parades d’accouplement commencent par une approche du mâle à côté de la femelle dans l’eau, il poussera celle-ci à l’aide de ses pattes et si elle accepte de s’accoupler, le mâle nagera au-dessus de la femelle sans l’étreindre avec ses griffes (à la différence d’autres espèces de tortues). La femelle ira pondre sur une partie des berges ensoleillées dans une cavité qu’elle aura auparavant creusée aussi vite que possible. Apalone spinifera peut pondre plus d’une fois durant une seule saison entre 9 et 38 œufs ronds. Les œufs éclosent entre août et septembre ou peuvent passer l’hiver afin d’éclore au printemps.

Contrairement à beaucoup d’autres espèces de tortues, il semblerait que le sexe des juvéniles n’est pas déterminé par les variations de la température. (Harding 1997 et Behler 1998).

Apalone emoryi

Mode de vie de cette tortue aquatique

Les Apalone spinifera sont des animaux diurnes, dépensant la majeure partie du jour à se dorer au soleil et à chercher de la nourriture. Souvent, elles peuvent être observées en « séance de bronzage » sur les berges ou les troncs d’arbre à demi immergés. En cas d’approche d’un intrus, elles plongent dans l’eau pour s’y réfugier et s’enterreront dans la vase ou le sable, en laissant seulement leur tête dépasser. Ces tortues peuvent également respirer sous l’eau pendant des périodes prolongées.

Après la période d’activité (printemps, été et automne), les tortues passent les mois d’hiver (fin octobre à début avril), enterrées dans le sol vaseux en état d’hibernation.

Son régime alimentaire est composé d’insectes aquatiques, de mollusques, d’écrevisses et autres crustacés, et de temps en temps de poissons. Elles trouvent leur nourriture sous des objets au fond des plans d’eau ainsi qu’autour (dans la végétation). Elles peuvent aussi chasser les proies tout en restant à l’arrêt, immergées sous le sable.

Apalone spinifera asperaApalone spinifera palladi

A gauche Apalone spinifera aspera (des taches bien marquées sur la carapace et les deux lignes jaunes sur la tête ne se rejoignent pas au niveau de la trompe); à droite Apalone spinifera en train de nager.

Protection d’Apalone spinifera

Les jeunes tortues de cette espèce sont mangées par des ratons laveurs, des hérons ou encore des poissons. Les adultes sont tués et mangés seulement par les hommes. En cas de danger extrême et à proximité de son prédateur, Apalone spinifera allongera son cou en direction de son ennemi pour essayer de lui infliger une douloureuse morsure.

L’Apalone spinifera ne dispose d’aucun statut particulier et n’est pas considérée comme espèce menacée.

Apalone spinifera emoryiApalone spinifera emoryi

Juvénile Apalone spinifera spinifera et spécimen adulte Apalone spinifera emoryi

Merci à toutes les personnes qui m’ont aidé dans la réalisation de cet article notamment quelques auteurs de sites américains ainsi que quelques photographes.

Bruno.G

Vidéos d’Apalone spinifera

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

3 commentaires “La fiche sur la tortue : Apalone spinifera ss

  1. b :

    je souhaite reçevoir la newsletterApalone spinifera ss

  2. Angvy :

    M’a tortue de cette espèce ne mange plus que faire!!!???

  3. assurance santé personnelle :

    C’est encore une fois une joie de vous lire, j’attends les suivants avec impatience !

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.