Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La fiche sur la tortue : Cuora amboinensis

La fiche sur la tortue : Cuora amboinensis

Famille : Bataguridae
Genre : Cuora

Cuora amboinensis est une espèce que l’on classe dans la catégorie des tortues palustres du fait de son activité à la fois terrestre comme aquatique (même si elle est bien plus aquatique que terrestre). Elle est dite « tortue boîte » d’Asie car son plastron est articulé, ce qui lui permet de rentrer ses membres à l’intérieur de la carapace en cas de danger. Elle dispose de 5 griffes sur les pattes antérieures et 4 griffes sur les pattes postérieures.

La couleur de la dossière varie du brun au noir et celle du plastron est de couleur beige avec plus ou moins de taches foncées selon les sous espèces. Elle présente une carène médiane qui est plus ou moins marquée suivant la sous-espèce.

Cuora amboinensisCuora amboinensis

Elle est composée de 4 sous espèces qui se différencient essentiellement dans la forme et la couleur de la carapace car elles ont toutes une tête de couleur olive à noir avec trois trais jaunes sur chaque côté, une mâchoire légèrement saillante, un museau pointu et les membres de couleur foncée.

  • Cuora amboinensis amboinensis (Daudin, 1802)
  • Cuora amboinensis couro (Schweigger, 1812)
  • Cuora amboinensis kamaroma (Rummler & Fritz, 1991)
  • Cuora amboinensis lineata ( McCord & Philippen, 199)

Les sous espèce de la tortue boîte d’Asie

Cuora amboinensis amboinensis (Daudin, 1802)

“Sa dossière est assez aplatie, large, assez évasée sur les bords. Le dessin plastral montre des taches sombres de grande taille, plus étendues que chez les autres sous espèces.” (Cf: Encyclopédie toutes les tortues du monde. B. Devaux)

Cuora amboinensis amboinensisCuora amboinensis amboinensisCuora amboinensis amboinensis

Cuora amboinensis couro (Schweigger, 1812)

C’est la sous espèce de Cuora amboinensis la plus foncée. Sa carapace est généralement de couleur quasiment noir et légèrement plus plate que chez les autres sous espèces. Le plastron est de couleur beige avec une imposante tache sombre de forme ovale au centre.

Cuora amboinensis couroCuora amboinensis couroCuora amboinensis couro

Cuora amboinensis kamaroma (Rummler & Fritz, 1991)

Elle a une carapace plus bombé et plus étroite que les autres sous espèces. On note la présence de taches sombres sur chacune des écailles du plastron.

Cuora amboinensis kamaromaCuora amboinensis kamaromaCuora amboinensis kamaroma

Cuora amboinensis lineata ( McCord & Philippen, 1998)

Elle est facilement identifiable par la bande jaune le long de la carène médiane très peu marquée (contrairement aux autres sous espèces).

Cuora amboinensis lineata




Distribution et habitat de Cuora amboinensis

Cuora amboinensisOn retrouve cette espèce aux Îles Nicobar, au nord-est de l’Inde, Bangladesh, Sri Lanka, Myanmar, Thaïlande, Cambodge, Laos, au centre et au sud du Vietnam, en Malaisie, à Singapour, aux Philippines, en Indonésie (Sulawesi / Célèbes, Amboine / Ambon, Sumatra, Bornéo, Brunei, Nias, Enggano, Simeulue, Java, Sumbawa, Halmahera, Ceram, Seram, Buru, le Timor oriental, à Bali, à Palawan et dans les Moluques).

* C. a. amboinensis se trouve à l’est des îles indonésiennes d’Ambon, Sulawesi / Célèbes, les Moluques, Buru, Seram et au Timor Oriental et les petites îles dans la région.
* C. a. kamaroma se trouve sur le continent Indochinois (au centre et au sud du Vietnam, au sud du Laos et au Cambodge), en Thaïlande (Phang-Nga etc), à Singapour et en Malaisie continentale.
* C. a. couro se trouve au sud des îles indonésiennes de Sumatra, Java, Bali et de Sumbawa.
* C. a. lineata se trouve au Myanmar

Les Cuora amboinensis fréquentent les forêts tropicales humides, plus particulièrement les rizières, les marais, les étangs et les petits cours d’eau.

Prenons par exemple pour la sous espèce Cuora amboinensis amboinensis :

Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Aout
Septembre
Octobre
Novembre

Décembre

T° maximales
30
30
31
32
32
32
33
33
34
33
32
31
T° minimales
23
23
23
23
23
22
22
22
22
22
22
22
Pluviométrie (mm)
170
160
120
70
70
110
100
100
80
90
120
150

Mode de vie de cette tortue palustre

La longévité de cette espèce est d’environ 25 à 30 ans et la maturité sexuelle est à 4 ou 5 ans environ.

L’accouplement se produit dans l’eau suite à des parades nuptiales parfois très violentes de novembre à avril. Les femelles creusent un nid dans un sol humide grâce à leurs pattes postérieures pour y déposer habituellement 1 à 5 œufs. La température constante, chaude, est bénéfique pour la reproduction et permet aux femelles de pondre deux à trois fois dans l’année. L’incubation est en moyenne de 90 jours en milieu naturel. Les œufs sont de forme allongée avec une coquille dure.

Comme la plupart des tortues boîtes, la Cuora amboinensis est omnivore. Elle consomme une grande variété de végétaux, des légumes, certains fruits, des champignons et diverses plantes aquatiques. Elles consomment également des grillons, des poissons, de nombreux insectes et de petits crustacés.




Protection de cette tortue

Cuora amboinensisCette tortue fait partie de l’annexe II CITES de la Convention de Washington. Elle est à la fois menacée pour son exportation comme animal de compagnie, le prélèvement de spécimens dans le but de faire des souvenirs grâce à la carapace mais encore par la forte consommation de cette espèce par les populations locales.

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.