Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La fiche sur la cistude d’Europe : Emys orbicularis

La fiche sur la cistude d’Europe : Emys orbicularis

Parmi la dizaine de sous-espèces identifiées, trois sont présentes en France (Emys orbicularis orbicularis, Emys orbicularis lanzai, Emys orbicularis galloitalica) ; on observe des formes intermédiaires entre certaines sous-espèces.

Description de la cistude d’Europe

Poids moyen de l’adulte : 400 à 800 g.

Elle a une carapace aplatie (hydrodynamique) de forme ovale mesurant de 10 à 20 cm pour l’adulte, tandis que celle du jeune à l’éclosion ne mesure que 3 cm. Une carapace noirâtre à brun foncé avec, souvent, de fines taches ou stries jaunes ; plastron jaune plus ou moins taché de brun ou de noir, mobile chez l’adulte ; tête et cou ornés de taches jaunes. Les cistudes ont des pattes palmées pourvues de fortes griffes (5 sur antérieures, 4 sur postérieures) ; queue longue et effilée. Dimorphisme sexuel : queue des femelles plus courte (8 à 8,5 cm contre 9 cm chez le mâle adulte) et plus étroite à la base, carapace plus ronde ; plastron légèrement concave et taille plus petite chez les mâles. L’espérance de vie serait de 40 à 60 ans, voire plus de 100 ans en captivité.

cistudeplastron cistude

Reproduction de cette tortue aquatique

La maturité sexuelle est atteinte entre 6 et 12 ans chez les mâles, entre 8 et 15 ans chez les femelles. L’accouplement s’effectue de mars à octobre avec un maximum en avril-mai. La ponte a lieu principalement en juin-juillet sur des sols chauds, exposés au sud (non inondables, sableux ou sablo-limoneux, bien dégagés), à une distance du point d’eau pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres. La Cistude pond de 3 à 13 œufs, généralement 8 ou 9, dans un trou profond d’une dizaine de centimètres qu’elle creuse avec ses pattes arrière. La femelle peut effectuer une ponte principale et une ponte complémentaire. Les jeunes naissent à l’automne après un développement embryonnaire de 60 à 100 jours ; en cas de conditions météorologiques défavorables, les tortues ne sortent qu’au printemps suivant. Le sexe est déterminé génétiquement mais aussi en partie par la température lors de l’une des phases de l’incubation (température < 28°C : mâles ; 30°C : femelles ; à 28,5°C : 50% de mâles et 50% de femelles). Le sexe ratio est généralement en faveur des femelles (rapport mâles/femelles proche de 0,5). On estimerait à 1 chance sur 100 les probabilités d’un jeune d’atteindre l’âge adulte.




Mode de vie d’Emys orbicularis

La Cistude hiverne d’octobre à mars sous la vase (dans les étangs, en bord de roselière le plus souvent) ; elle sort de l’hivernage dès les premiers jours d’insolation continue, à partir de fin février. Dans le midi, en cas de grande chaleur ou de sécheresse, la tortue utilise un terrier dans la berge ou s’enfonce dans la vase en attendant la pluie (estivation). La Cistude est presque exclusivement carnivore. Elle se nourrit dans l’eau, principalement dans la végétation à myriophylles (Myriophyllum spicatum) et nénuphars (Nuphar lutea, Nymphaea alba), mais aussi dans la roselière. Son régime alimentaire se compose principalement d’insectes, de mollusques aquatiques, de crustacés et de leurs larves. Occasionnellement, elle peut se nourrir de poissons malades ou morts, d’œufs de poissons, d’œufs et de têtards, de batraciens, de sangsues, etc. Exceptionnellement, la Cistude peut s’alimenter d’oisillons ou de petits rongeurs qu’elle entraîne sous l’eau, noie et déchiquette.

Distribution et habitat de cette espèce

L’aire de répartition de la Cistude s’étend de nos jours de la mer d’Aral, du Kazakhstan, de la mer Caspienne jusqu’à la Turquie et l’Europe de l’Est (Ukraine, Crimée, Roumanie, Hongrie, Biélorussie, Russie, Pologne) jusqu’en Lituanie, et dans le nord-est de l’Allemagne. Dans le sud, on la trouve en péninsule Ibérique, aux îles Baléares, dans le sud et au centre de la France où les populations sont isolées, en Corse, Sardaigne, dans la vallée du Pô, les Apennins, en Sicile, dans les Balkans, mais aussi en Afrique du Nord. En France, son aire de répartition « naturelle » se situe au sud d’un arc de cercle joignant Rochefort, la Brenne, l’Allier et la région lyonnaise. Au nord de cette limite, les observations concerneraient des individus échappés de captivité. La Cistude habite généralement les zones humides ; on la trouve de préférence dans les étangs, mais aussi dans les lacs, marais d’eau douce ou saumâtre, mares, cours d’eau lents ou rapides, canaux, etc. Elle affectionne les fonds vaseux – ou rocheux en Provence et en Corse – où elle trouve refuge en cas de danger ou pendant l’hivernation et l’estivation. La présence d’une bordure plus ou moins étendue de roseaux (Phragmites australis) ou de joncs (Juncus spp.), de végétation aquatique flottante est de même recherchée. Elle apprécie les endroits calmes et ensoleillés, à l’abri des activités humaines, en particulier la roselière jeune où elle peut se chauffer sans avoir à se réfugier dans l’eau constamment.

repartion emys orbicularis

Les populations françaises les plus connues se trouvent :

– dans le centre et l’ouest : principales populations en Brenne (Indre) et dans le marais de Brouage (Charente-Maritime); ces populations semblent stables.

– en Corse : sur tout le littoral, essentiellement dans les étangs de la côte orientale (étang de Biguglia, plaine d’Aléria, étang de Palo, étangs côtiers de Porto-Vecchio).

– dans le Midi : deux grands noyaux en basse vallée du Rhône (Camargue et marais adjacents) et dans le Var (massifs des Maures et Esterel) ; populations résiduelles dans le Gard, l’Aude, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse.

La Cistude affectionne les zones de faible altitude ; cependant, des observations ont été rapportées en France jusqu’à 500 m dans le Var et 600 m en Corse.

emys orbicularis

Protection de la cistude

Directive « Habitats-Faune-Flore » : annexes II et IV. Dans la Convention de Berne elle est en annexe II. C’est une espèce de reptile protégée au niveau national en France.

Présence de l’espèce dans des espaces protégés L’espèce est présente sur au moins 10 réserves naturelles et sur 22 sites du Conservatoire du littoral.

Pour visualiser des vidéos de Cistude (Emys orbicularis), cliquez ici

Pour voir des photos de cette espèce, cliquez ici

Jay & illustrations et modifications Cheloniologue.

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

10 commentaires “La fiche sur la cistude d’Europe : Emys orbicularis

  1. b :

    je souhaite reçevoir la newsletter la cistude d’Europe

  2. laure drieberg :

    excuse moi lola je n’avais pas vu ton lien… je viens de le lire. Merci.

  3. Lola la tortue :

    bonjour Laure je ne te fais pas la morale je dis ce que tout Modérateur est censé apprendre aux gens qui recueillent des tortues interdites , tu peux la garder d’ailleurs je t’ai donné des conseils de maintenance il me semble ? bonne chance avec elle j’aurai sans doute fait la même chose c’est bien…

  4. laure drieberg :

    Oui Lola je comprends… mais je l’ai trouvée au milieu du parking. Si je l’avais laissée elle se serait fait écrasée. Sûrement un oiseau l’a laissée tombé. Je pense que je l’ai sauvée…. à l’hôtel ils m’ont dit qu’ils préféraient que je ne la remette pas dans les marais… Elle doit mesurer 3cm c’est un bébé. Donc, je pense avoir sauvé une petite tortue de cette espèce protégée ! 1 sur 100 atteint l’âge adulte. Je me suis renseignée avant de la ramener. Alors au lieu de me faire la morale tu aurais pu me conseiller. Bref, ce n’est pas grave…. Tu t’es mise à ma place ? Je ne pense pas…

  5. Lola la tortue :

    bon jour Laure il est interdit de ramener chez soi une cistude c’est une espèce protégée tu aurais du la laisser vivre sa vie avec les autres

    http://www.lerefugedestortues.fr/tortues/cistude-europe.php

  6. laure drieberg :

    bonjour, J’ai trouvé un bébé tortue cistude des marais en Camargue dans le parking de l’hôtel. Je n’ai pas osé la remettre à l’eau elle est si petite. Je l’ai donc emmenée chez moi et j’ai besoin de conseils pour bien m’en occuper. Qui peut m’aider ? Merci d’avance.

  7. Lola la tortue :

    dans ce cas élève la car c’est un b.b. bonne chance … si tu la mets en aqua n’oublies pas une lampe UVA (chauffante et UVB (fixation du calcium )très important sinon sa carapace va restée molle, installe lui une plage …

    à partir de 8 cm de plastron (ventre) tu pourras la mettre dehors mais comme c’est un b.b. tu dois la placer dans un aquaterrarium à des T° comprises entre 22 et 26°

  8. Becket :

    Re-bonjour, Lola
    Cette petite tortue cistude bb l’environement où elle se trouvée a été détruit par les buldozers l’être humain détruit tout, il ya trop de passage ou se trouve les tortues cistudes, la pauvre petite allait se faire écraser, il y a une pétition qui circule, pour qu’on stoppe tous ces travaux
    ces pauvres petites tortues n’ont plus d’endroit où aller, beaucoup se retrouvent dans les jardins, autour des maisons, je vais suivre vos conseils, pour la nourriture, ensuite j’attendrai un peu avant de la relacher, j’ai peur qu’elle se fasse tuer.
    Merci de m’avoir répondu.
    becket

  9. Lola la tortue :

    bonjour BECKET il ne faut pas recueillir les Cistudes c’est interdit ce sont des animaux protégés ce que tu peux faire pour le b.b. rien de + attendre que le nombril se referme de lui même comme pour les petites terrestres… et les remettre à l’eau … pour la nourriture donne lui des granulés à tortues . (Repto MIN de chez Tetra. en vente en grdes surfaces) mais comme je l’ai déjà dit tu ne peut les garder.. il faudrait que tu les remettes à l’eau …

  10. Becket :

    Bonjour,

    j’ai trouvé une petite tortue (UN bébé) et c’est une cistude je l’ai mis dans une bassine, je l’ai depuis un jour, quel nourriture je peux lui donner sachant que c’est ma deuxièle tourtue cistude, j’ en avais trouvé une cela fait 2 ans que je l’ai, et elle est très bien par contre la petite bébé à unue petite ouverture sous son son ventre comme un embryon va -t-il se refermer
    Cordialement
    nadya

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.