Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La fiche sur la tortue Indotestudo elongata, (Blyth, 1853)

La fiche sur la tortue Indotestudo elongata, (Blyth, 1853)

Le genre Indotestudo se décompose en trois espèces qui sont réparties sur l’Asie du sud-est: Indotestudo elongata (Blyth, 1853), Indotestudo forstenii (Schlegel & Müller, 1845), et Indotestudo travancorica (Boulenger, 1907). Elles sont morphologiquement proches et nous traiterons seulement de Indotestudo elongata dans cet article.

Le terme “Indotestudo” provient du latin et signifie Tortue d’Inde (Testudo et India). L’espèce a été nommée “elongata” car cela signifie “allongé” (référence à l’aspect allongé de sa carapace).

Classification

Indotestudo elongata au Laos

  • Classe : Reptilia
  • Ordre : Testudines
  • Sous-ordre : Cryptodira
  • Famille : Testudinidae
  • Genre : Indotestudo
  • Espèce : Indotestudo elongata
  • Nom commun : La tortue à tête jaune

Description de la tortue Indotestudo elongata

C’est une tortue terrestre de taille moyenne pouvant atteindre 34 cm de long pour un poids moyen de 3,5 kg. On note que la carapace des mâles est 6 à 7 cm plus longue que celle des femelles. On note également que les femelles ont tendance à être plus larges et plus arrondies pour les mâles. En général, la carapace est assez allongée et de forme ovale. Le dessus de la dossière est plat et son point culminant se situe sur la troisième vertébrale. Chez les adultes, les marginales sont resserrées sur les côtés et verticales à l’arrière. Chez les juvéniles on remarque que les marginales sont fortement dentelées à l’arrière. Le mâle dispose d’une queue plus longue et large que celle de la femelle, et son plastron est concave alors que celui de la femelle ne l’est pas. On note la présence d’une encoche anale profonde.

De grandes écailles recouvrent l’avant de ses membres antérieurs ; les pattes postérieures ne disposent pas d’une telle protection.

La dossière de la tortue Indotestudo elongata est lisse et de couleur caramel, beige ou brun clair avec des taches noires sur chacune des écailles (il existe cependant des spécimens totalement bruns). Son plastron est beige avec de petites taches noires réparties généralement sur les plaques centrales.

Sa tête est de couleur beige mais durant la saison de la reproduction elle devient jaune avec le contour des narines et des yeux rose ou blanc.

tortue elongata

Distribution et habitat de la tortue à tête jaune

On retrouve la tortue à tête jaune dans l’est de l’Inde, au Bangladesh, au Népal, au Myanmar, en Thaïlande, au sud de la Chine, au Vietnam, au Laos, au Cambodge et en Malaisie. Malheureusement l’aire de répartition est morcelée due à une réduction des zones forestières qu’elle habite.

Image de www.testudines.org

Cette tortue fréquente particulièrement les zones humides comme les milieux forestiers (notamment les forêts de teck) mais également des zones plus sèches comme les savanes ou les endroits caillouteux.

Le climat des pays du sud-est asiatiques est plutôt chaud et humide mais certaines régions peuvent également être sèches. Voici une moyenne sur plusieurs pays où elle vit. On note également que l’hygrométrie toute l’année est d’environ 80% dans la plupart des zones qu’elle fréquente.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Températures moyennes (°C) 20 20 22 25 28 30 30 28 27 25 22 20
Précipitations moyennes (mm) 15 10 13 42 220 330 314 268 334 268 114 56

Mode de vie de cette tortue terrestre

Elle est plus active au début de la saison des pluies vers le mois de mai. Durant cette période les mâles vont partir en quête des femelles. La parade sexuelle est particulièrement violente, le mâle va cogner sa carapace contre celle de la femelle et la mordre au niveau du cou et de la tête jusqu’à ce que celle-ci deviennent réceptive. Ce comportement agressif peut entrainer de graves blessures aux femelles.
Durant l’été, la femelle va creuser un nid en forme de ballon d’environ 15 à 18 cm de profondeur dans lequel elle va pondre 2 à 5 oeufs en moyenne et à deux reprises à un mois d’intervalle.
Les oeufs de la tortue à tête jaune sont plutôt gros par rapport à la plupart des autres espèces, ils mesurent 50 X 40 mm, ont une coquille dure et pèsent de 42 à 46 grammes.
Après une période d’incubation, variant de 130 et 170 jours à une température de 28°C, les juvéniles vont naître. A l’éclosion les petites tortues mesurent en moyenne 5 cm de long pour un poids approximatif de 30 grammes.

Indotestudo elongata est une tortue omnivore qui s’alimente majoritairement de fruits, de fleurs et de légumes. Cependant étant opportuniste, son régime alimentaire est également constitué d’insectes, de larves, de charognes et de champignons.

tortue à tête jaune

Protection et prédation

Disposant du statut Annexe II B de la Convention de Washington, cette espèce a par ailleurs été déclarée “espèce menacée de disparition dans son biotope naturel” depuis l’an 2000 par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.
Indotestudo elongata est présente sur la liste rouge de l’IUCN depuis 1996. Elle est malheureusement très collectée en milieu naturel pour être vendue et importée en Europe et aux États-Unis.

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.