Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La tortue de la mer caspienne, Mauremys caspica (Gmelin, 1774)

La tortue de la mer caspienne, Mauremys caspica (Gmelin, 1774)

Description de l’Émyde caspienne

Mauremys caspicaC’est une tortue aquatique de taille moyenne qui ne dépasse pas 25 cm de longueur à l’âge adulte. Sa carapace est de forme légèrement ovale avec la présence d’une carène médiane qui s’estompe un peu en grandissant. La dossière est de couleur marron foncé à noir. On note que les écailles marginales sont totalement lisses et évasées.

La coloration du plastron varie en fonction de la sous-espèce. Le fond est beige, jaune voir orange avec des taches foncées plus ou moins importantes.

La tête est de couleur vert olive à noir avec de fines rayures jaunes ou beiges de chaque côté de la tête. Les membres sont d’une teinte foncée avec ou sans rayures jaunes ou crème.

Mauremys caspica




Aire de distribution de cette tortue

Il existe actuellement 3 sous-espèces qui sont :
– Mauremys caspica caspica décrite par Gmelin en 1774. On la retrouve au centre de la Turquie, au nord de l’Iran, au nord de la Georgie ainsi qu’au sud-ouest du Turkménistan.

– Mauremys caspica siebenrocki décrite par Fritz et Wischuf en 1997. Cette sous-espèce est présente en Arabie Saoudite, sur l’île de Bahreïn ainsi qu’en Irak.

– Mauremys caspica ventrimaculata décrite par Fritz et Wischuf en 1997. Son aire de répartition est petite puisqu’on la retrouve uniquement au sud de l’Iran dans les rivières Kor et Maharloo.

Des scientifiques considèrent également Mauremys rivulata comme une sous-espèce de Mauremys caspica.
C’est une tortue qui occupe les cours d’eau douce ainsi que les eaux saumâtres des marais. Elle apprécie de s’insoler sur les berges tout au long de la journée.

Mauremys caspicaMauremys caspica siebenrocki

Mode de vie

Cette tortue est omnivore mais son régime alimentaire est majoritairement composé d’insectes aquatiques, de charognes, de petits batraciens et de petits poissons. Elle a un comportement plutôt opportuniste.

La période des accouplements a lieu au printemps mais les mâles peuvent également s’accoupler à l’automne (Anderson, 1979). Les mâles s’affrontent violemment et peuvent infliger des blessures à leurs adversaires. Les femelles vont effectuer généralement deux pontes, la première au début du mois de juin et la seconde durant le mois de juillet. La femelle va creuser un nid sur une berge ensoleillée pour y déposer 4 à 9 œufs de forme allongée d’en moyenne 25mm-35mm.

Après une période d’incubation oscillant entre 70 et 80 jours, les petits vont naître. A leur naissance les juvéniles mesurent 33mm de longueur.

Les photos de Mauremys caspica

L'émyde caspienne

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

3 commentaires “La tortue de la mer caspienne, Mauremys caspica (Gmelin, 1774)”

  1. b :

    je souhaite reçevoir la newsletter l’Émyde caspienne merci

  2. Lola la tortue :

    bonsoir André à mon avis ce sont des tortues américaines type Floride qui ont du être relâchées… ces tortues là passent beaucoup de temps à se chauffer au soleil ou alors des Cistudes d’Europe ont-elles des petits points sur leur membres?
    .http://www.cenlr.org/connaissance/la-cistude-deurope

  3. Andre Fouchier :

    J’ai observé, à plusieurs reprises, au moins quatres tortues acquatiques vues silmutanément , prenant le soleil sur un tronc mort, sur une berge du Vidourle.
    Craintives elles ne se laissent pas approcher…Mauremys, Cystudes ou tortues de floride?
    Quelles sont les possibilités?

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.