Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La fiche sur la tortue :Trachemys decussata

La fiche sur la tortue :Trachemys decussata

Taxonomie
T.decussata ssp. decussata (Gray) 1831, Cuba, Îles CaymanT.
T. decussata ssp. angusta , (Barbour & Carr), 1940, Cuba
T.decussata ssp. plana, (Barbour & Carr), 1940, Cuba

Description de Trachemys decussata

La carapace de Trachemys decussata atteint une dimension maximum de 39 cm, elle est dentelée au niveau de l’arrière et présente une gamme variée de coloration qui généralement évolue entre le stade juvénile et le stade adulte. Les sutures entre les écailles sont irrégulières et légèrement bordées de couleur sombre. On note la présence d’une crête dorsale bien visible.

De petites taches sombres ornent les écailles pleurales par deux. La pigmentation peut changer du marron, au verdâtre, à l’olivâtre ou l’ocre doré. Le plastron, est aussi dentelé au niveau de l’arrière et, il est jaune clair voir beige avec des formes plus foncées au niveau des bordures. La tête est verte ou olivâtre et ornée par beaucoup de points sombres.

Trachemys decussataTrachemys decussata

Situation géographique de cette tortue aquatique

Trachemys decussataLa Trachemys decussata ssp. decussata (Grey) 1831 est présente dans la zone centrale et orientale de Cuba. Elle a la carapace oblongue, légèrement arquée ou aplatie, la peau est vert olive . Une variété avec la carapace aplatie est présente dans le Rio Jobabo, dénommée T.decussata ssp.plana, (Barbour & Carr) 1940. La T.decussata ssp. angusta, (Barbour & Carr) 1940 est présente dans la zone occidentale de Cuba, dans l’île de Pinos, à Grand Cayman et Brac Cayman où elle a probablement été introduite. La carapace est allongée et légèrement arquée, la peau est marron gris. Les caractéristiques communes sont le museau arrondi et les joints entre les écailles, marqués par une ligne sombre. Quelques exemplaires tendent avec les ans à avoir une coloration très sombre. Cette caractéristique se présente chez d’autres espèces de Trachemys.

Dimorphisme sexuel

La reconnaissance du sexe de l’animal se fait à travers la détermination des caractères sexuels secondaires. La queue du mâle est longue, robuste et grosse au niveau de la base, des griffes longues et une carapace aplatie. La femelle a une queue assez courte, de petites griffes et une carapace d’avantage en forme de dôme.

Habitat

Leurs habitats de prédilection sont les lacs, les étangs et les fleuves ayant un cours d’eau lent avec des espaces boueux où la végétation en plantes aquatiques est abondante. Elles ont occasionnellement été observées dans les eaux saumâtres des forêts de mangrove. L’été quand les mares d’eau sont totalement desséchées, elles creusent des trous dans la boue ou encore elles se réfugient dans les bois ou dans l’herbe haute.

Alimentation

Comme beaucoup de tortues du genre Trachemys, la tortue marécageuse cubaine est omnivore. Adulte, elle se nourrit de plantes aquatiques, de petits invertébrés et vertébrés. Les exemplaires jeunes sont généralement et essentiellement carnivores.

Reproduction

Les mâles pendant la cour adoptent le caractère rituel typique des Trachemys en faisant vibrer leurs pattes antérieures devant le museau de la femelle.. Les pontes se font entre avril et juillet. A la naissance la carapace des jeunes individus est relativement longue, approchant les 31 mm . Elle est plus arquée avec une coloration plus vive que chez les adultes.

Hibernation

Quelques specimens acclimatés à Rome, affrontent chaque hiver l’hibernation avec les mêmes modalités que les autres espèces de Trachemys présentes dans les bassins marécageux.

Trachemys decussata Trachemys

Protection de cette espèce

Cette espèce n’est pas incluse dans la Red list de l’IUCN.

Mr Massimo Lazzari & Bruno.G

Bibliographie
Barbour, T., and A. F. Carr. 1940. Antillean terrapins. Mem. Mus. Comp. Zool. Harvard 54: 381-415.
Gray, J. E. 1831b. Synopsis Reptilium or short descriptions of the species of reptiles. Part 1. Cataphracta, tortoises, crocodiles, and enaliosaurians. London. 85 pp.
ITIS: Trachemys decussata
Seidel, M. E. 1988. Revision of the West Indian emydid turtles (Testudines). Amer. Mus. Novitates (2918): 1-41.
Seidel, M. E. 1990. Growth and population characteristics of the slider turtle, Trachemys decussata, on Grand Cayman Island. J. Herpetol. 24(2): 191-196.
Shaw, G. 1802. General zoology, or systematic zoology. G. Kearsley, London. 312 pp
Turtle of the World: Trachemys decussata

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

Un commentaire “La fiche sur la tortue :Trachemys decussata

  1. b :

    je souhaite reçevoir la newsletter Trachemys decussata

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.