Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La tortue Herzégovine, Testudo hercegovinensis

La tortue Herzégovine, Testudo hercegovinensis

Eurotestudo hercegovinensisL’existence de cette espèce et les critères de différenciation sont très controversés. Nous traiterons donc de cette tortue des Balkans sans partir dans les débats des différents auteurs. Anciennement Testudo hercegovinensis.

Description de cette tortue d’Europe de l’est

C’est une espèce très proche de Testudo boettgeri et Testudo hermanni tant par la forme que par la couleur. C’est une tortue atteignant en moyenne 0.8kg pour les mâles adultes et en moyenne 1,7kg pour les femelles. La couleur de sa dossière varie entre le jaune pâle, le jaune sale et le vert olive. Variation selon l’aire de répartition. Son plastron est de couleur jaune à beige avec généralement des taches noires discontinues.

tortue male de croatie

Plastron d’un mâle adulte Testudo hercegovinensis

tortue femelle de bosnie

Plastron d’une femelle adulte Testudo hercegovinensis

Il y a seulement deux caractéristiques bien spécifiques à Testudo hercegovinensis qui sont la présence d’une tache jaune olivâtre en forme de croissant au niveau de l’occiput et l’absence d’écaille inguinale. On note également une écaille supracaudale divisée et généralement une petite tache jaune sur la joue (sous l’œil).

inguinale ecaille boettgeri

Présence de l’écaille inguinale chez Testudo boettgeri

Inguinale ecaille hercegovinensis

Absence de l’écaille inguinale chez Testudo hercegovinensis

Occiput hercegovinensisComme pour la tortue d’Hermann, cette espèce possède une « griffe » en kératine au bout de la queue qui est plus importante chez les mâles que chez les femelles.

D’après Mr Holger Vetter :
La taille des mâles adultes varie de 13 à 17 cm et de 17 à 21 cm pour les femelles. Testudo boettgeri est 10 cm plus grande que Testudo hercegovinensis.

Le dimorphisme sexuel est très important. Les mâles possèdent une longue et large queue avec un plastron concave alors que les femelles ont une queue courte.

Cette tortue possède 5 griffes sur les pattes antérieures et 4 griffes sur les pattes postérieures.




Aire de répartition et habitat de la tortue herzégovinensis

C’est une tortue que l’on retrouve sur la côte est de la mer Adriatique. Elle est présente en Croatie, au sud de la Bosnie-Herzégovine ainsi qu’au nord du Monténégro. Sa distribution est assez restreinte.

Elle apprécie les garrigues, les maquis, les prairies, les forêts peu épaisses et les zones où la broussaille est importante.

Mode de vie de Testudo hercegovinensis

Cette espèce a un régime alimentaire en majorité constitué de végétaux mais elle est opportuniste et omnivore. C’est un reptile diurne qui passe la majorité de son temps à s’insoler et rechercher de la nourriture.

La saison des accouplements se déroule au printemps entre le mois de mars et le mois de mai. Les mâles vont alors chercher des femelles et après une parade nuptiale violente, ils vont s’accoupler. Comme pour les autres espèces méditerranéennes, les mâles vont mordre les membres antérieurs et postérieurs de la femelle afin de l’empêcher de fuir. Au même moment ils vont projeter leur carapace contre la femelle pour la cogner. Cela s’apparente à une démonstration de force du mâle pour montrer à la femelle que les petits seront eux aussi costaux.

hermanni hermannihermanni hermanniaccouplement tortue

Les femelles vont alors pondre une à trois fois durant la saison (en moyenne deux). Chaque ponte est composée de 3 à 5 œufs mesurant 33mm * 51mm pour un poids de 15g à 24g. La durée d’incubation est d’environ 80 jours en milieu naturel.

A la fin de l’automne les tortues vont entrer en hibernation et ne ressortiront qu’au printemps. La durée d’hibernation moyenne est estimée à 4 mois.

L’espérance de vie est de 60 à 80 ans en milieu naturel et la maturité sexuelle est de 9/10 ans pour les mâles et 13/15 ans pour les femelles.

Juvénile Eurotestudo hercegovinensisPlastron testudo hercegovinensis

Protection de cette espèce

Cette tortue est en Annexe 2 de la CITES et en Annexe A de l’Union Européenne. On estime que cette espèce est menacée par les prélèvements et la dégradation de son territoire.

Article sur Testudo 


<p align=


hercegovinensis” width=”640″ height=”565″ border=”0″ />

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.