Vous êtes ici : Le monde de la tortue, voici le plus gros site sur les tortues. » Fiches » La fiche sur la tortue aquatique : Pseudemys concinna

La fiche sur la tortue aquatique : Pseudemys concinna

Famille : Emydidae
Genre :
Pseudemys

Description de Pseudemys concinna

La Pseudemys concinna est une espèce qui comprend 4 sous-espèces : la Pseudemys concinna concinna (Leconte, 1830), la Pseudemys, concinna metteri (Ward, 1984), la Pseudemys concinna hieroglyphica (Holbrook, 1836), la Pseudemys concinna suwanniensis (Carr, 1937). Cette espèce est parfois appelée tortues «hiéroglyphes» en raison des dessins colorés de la dossière. Cette tortue ressemble beaucoup aux tortues dites de «Floride» du genre Trachemys ou Graptemys, mais sa taille est relativement plus grande par rapport aux autres, elle atteint 40 cm à taille adulte. La peau est de couleur noir olive, avec des traits de couleur jaune vif à jaune pâle. Et celle-ci deviendra complètement noire quand les sujets vieilliront. La carapace est brune à vert sombre avec des marques jaune pâle, souvent en forme de cercles concentriques. C’est une espèce qui fut très présente à une époque mais qui disparaît peu à peu à cause d’une prédation et une pollution très importantes.

Nous allons étudier les généralités de cette espèce, puis nous verrons les spécificités des sous espèces.

Caractéristique et répartition de cette tortue

On peut rencontrer l’espèce Pseudemys concinna concinna sur la côte est des Etats Unis : du sud de la Virginie au milieu de la Géorgie, de l’ouest au Texas oriental, l’Oklahoma et le nord de l’Indiana du sud.

La Pseudemys, concinna metteri se localise du côté du Kansas, de l’Oklahoma, à l’est du Texas jusqu’au sud ouest du Missouri.

La Pseudemys concinna hieroglyphica se concentre surtout autour du fleuve du Mississippi, occupant aussi une partie du Tennessee, de l’Illinois, du Missouri, du Kansas, du Texas et de l’Alabama.

On trouve la Pseudemys concinna suwanniensis à l’ouest du Texas.

C’est une tortue plutôt grande qui peut atteindre les 40 cm mais en général, elle tourne autour des 30 à 35 cm une fois adulte. La Pseudemys concinna concinna est appelée en français la Pseudémyde concinne. Son nom anglais est «Eastern River Cooter».




Habitat et mode de vie de cette tortue

Elle peuple les cours d’eau riche en végétation et ayant des bords rocheux. Souvent ces cours d’eau seront caractérisés par un courant modéré. C’est une tortue d’eau douce mais on peut aussi la trouver dans les fossés et les plans d’eau salée près des embouchures fluviales. On peut aussi l’observer dans d’autres habitats mais moins fréquemment comme les lacs, les étangs, les plaines inondables et les marais.

La Pseudemys concinna est active d’avril à octobre, mais certaines restent actives toute l’année en Floride et le golf inférieur des cours d’eau côtiers. Les mois d’hiver sont passés dans la boue ou sur les fonds d’eau. La plupart de son activité est de jour. Elles passent beaucoup de temps à s’insoler sur les rives.

Contrairement à son homologue la Pseudemys Nelsoni, la Pseudemys concinna est une espèce timide, quittant l’eau seulement pour se dorer au soleil et retournera à l’eau à la première indication de danger.

Côté alimentation, c’est une tortue qui est essentiellement herbivore, mais qui consomme aussi petits invertébrés et poissons. Dans la nature, elles se nourrissent de plantes aquatiques, d’herbes et d’algues. Les plus jeunes ont tendance à chercher plus de protéines en mangeant des invertébrés (mollusques…) des crustacés et du poisson.

La Pseudemys concinna a des habitudes d’accouplement très semblables aux Trachemys scripta. Le mâle utilise les longues griffes de ses pattes avant et les secoue devant la tête de la femelle. Il arrive fréquemment que la femelle l’ignore. Plusieurs semaines après l’accouplement la femelle rampera sur la terre pour chercher un nid, cela se produit généralement entre la fin mai et début juillet. Les emplacements des nids sont des sols de terreau typiquement sablonneux ou friables. Elles pondront entre 12 à 25 œufs de couleur rose à blanc. L’éclosion se fera généralement en août ou septembre après une période d’incubation de 80 à 150 jours selon les températures du sol.

La dossière de Pseudemys concinna

Sa dossière est plutôt allongée et aplatie vers les costales arrières. Elle est de couleur assez foncée allant du vert olive à noir. On peut trouver des fines bandes jaunes sur les pleurales et marginales.

Elle atteint une taille de 35cm pour les femelles adultes, les mâles ayant une plus petite taille Cette tortue est reconnaissable du fait qu’elle ait une bande jaune centrale sous le menton en forme de «Y». Une marque en forme de «C» renversé est visible sur la deuxième pleurale ce qui en fait des critères d’identification.

Pseudemys concinnaPseudemys concinna

Membres, queue, cou de Peudemys concinna

La peau est de couleur noir olive, avec des traits de couleur jaune vif à jaune pâle. Et celle-ci deviendra noire quand les sujets vieilliront. Deux fines bandes jaunes parallèles partent des yeux et rejoignent le cou. De larges bandes de même couleur que les précédentes décrites partent du menton jusqu’à la base du cou. Enfin, la mâchoire inférieure de la tortue est dentelée.

Tête de Peudemys concinna

La tête possède de nombreuses lignes parallèles assez minces de couleur jaune clair. Elle est de couleur vert foncé à noir. Son nez est aplati.

Le plastron de Peudemys concinna

plastron Pseudemys concinnaLe plastron est de couleur allant du jaune pâle à orange avec parfois quelques taches noires par endroit qui souvent s’estompent avec l’âge. Sur les marginales ventrales on peut observer assez souvent des taches sombres.

Les tortues juvéniles

Les juvéniles possèdent une dossière très verte avec des dessins plus prononcés en forme de cercles concentriques. Au niveau du plastron, des marques plus foncées marquent les sutures. Leur carapace est arrondie.

Différence mâle/femelle

La principale caractéristique est la taille. En effet, les femelles sont bien plus grandes que les mâles, d’ailleurs ce sont elles qui atteignent assez souvent les 35 cm. Leur dossière aussi est plus bombée. Les griffes des pattes antérieures des mâles sont beaucoup plus développées que celles de la femelle.

La queue du mâle est aussi longue et large et le cloaque se situe proche du bout de la queue contrairement à la femelle qui elle, possède une queue assez courte avec un cloaque situé proche de la base de la queue.

Pseudemys concinna

Protection de cette tortue américaine

Bien qu’elle soit encore très présente, la Pseudemys concinna a été considérablement réduite en nombre. Cette espèce est actuellement classée en danger et menacée dans l’Illinois et en Floride. La plus grosse perte chez cette espèce se passe souvent à l’état d’œuf ou chez les juvéniles (alligators entre autre). L’activité humaine semble avoir le plus grand impact négatif sur ces populations. Les tortues sont consommées comme nourriture par les humains, écrasées par les automobiles, et chassées de leurs habitats par la pollution. Les Pseudemys concinna sont également un bon contrôle biologique contre la prolifération de certaines plantes aquatiques comme la jacinthe d’eau dans certains endroits.

Distinction entre les sous-espèces

– Pseudemys concinna concinna

La raie en bas de l’extérieur du pied de derrière est une caractéristique d’identification. Une bande jaune centrale marque le menton en forme de «Y» contrairement aux autres sous espèces. Le plastron est généralement de teinte jaune orangé avec des taches plus ou moins sombres présentes surtout sur les gulaires. Sa peau deviendra entièrement noire vers les dernières années de sa vie.

– Pseudemys concinna hieroglyphica

Sur sa carapace on remarque la présence d’une marque en forme de «C» très prononcé sur la deuxième pleurale.

– Pseudemys concinna metteri

La carapace comprend des lignes jaunes ou orange largement espacées qui forment un profil onduleux. On remarque aussi la présence de tâches foncées sur le bord et le dessous de la carapace. Elle est plus petite que ses congénères.

– Pseudemys concinna suwanniensis

C’est la sous-espèce la plus grande des Pseudemys concinna. Elle a un plastron de couleur jaune orangé. Elle n’a pas de raies jaunes sur les membres postérieurs et les rayures présentes sur la tête sont très claires et généralement ses tempes sont noires.

Sources :

Fiche de Eaulire & Djo

Ajouter un commentaire à cet article

Comment insérer une photo dans le commentaire : Ici

2 commentaires “La fiche sur la tortue aquatique : Pseudemys concinna

  1. b :

    je souhaite reçevoir la newsletter Pseudemys concinna

  2. Émilie :

    Bonjour, j’aurais voulu savoir si ma tortue peut vivre avec une autre espèce qu’elle je pense que c’est une pseudemys concinna?

Contact Webmaster

Toute utilisation du contenu du site cheloniophilie.com sans autorisation écrite préalable du webmaster constitue une violation du droit d'auteur.